Planter des fleurs en jardinière

Cultiver des fleurs en jardinière

Il n’est pas nécessaire de disposer de beaucoup d’espace pour réaliser de belles plantations. La jardinière est une alternative intéressante pour vous permettre d’avoir en toute circonstance une composition florale colorée sous les yeux.

Quelle taille de jardinière choisir ? :
Pour avoir de belles plantes dans vos jardinières, il faut, dans la mesure du possible, privilégier une jardinière de grande taille. Plus il y a de terre, plus belle seront vos plantes. Portez votre choix sur une jardinière profonde pour un meilleur développement des racines.

Est-il possible de combiner des espèces de plantes différentes dans une jardinière ? :
C’est même vivement conseillé ! Sans la surcharger, veillez à choisir des plantes dont les conditions de culture sont très proches avec les mêmes besoins d’ensoleillement et d’arrosage. Il faudra être très vigilant sur ce point. En été ou par temps très sec, l’arrosage sera certainement quotidien. Pour savoir si votre jardinière a besoin d’eau, plantez votre index dans la terre, s’il ressort sec c’est le moment d’arroser. Si au contraire de la terre humide reste sur votre doigt il n’est pas utile d’arroser.

Quel matériau pour ma jardinière ? :
Si vous avez décidé de suspendre votre jardinière nous vous recommandons un matériau léger type plastique injecté, il est résistant au gel et au rayon UV et pourra être recyclé. Réservé les matériaux lourds type terre cuite et pierre pour des jardinières qui seront posées au sol. Ajouter une soucoupe que nous vous conseillons supérieur à la taille de votre jardinière et qui aura une double fonction. Celle de récupérer l’eau d’arrosage pour éviter qu’elle s’écoule de partout de et en la retenant de maintenir une certaine humidité au bas de la jardinière

Est-il utile de drainer ma jardinière ? :
C’est indispensable pour protéger les racines et éviter qu’elles pourrissent au contact de l’eau qui pourrait stagner dans la soucoupe. Vous pouvez utiliser plusieurs matériaux bille d’argile, graviers, morceaux de pot en terre cuites cassés etc… qui devront être déposés au fond du pot. La couche doit être légèrement supérieur à celle de la coupelle pour que, quel que soit le volume d’eau contenu dans la coupelle l’eau ne soit jamais en contact direct avec les racines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *