Vidéo : Le choix et l’installation d’un chauffage électrique

Résumé

Choix

Il existe différents types de chauffages électriques. Les convecteurs, les panneaux rayonnants et les radiateurs chaleur douce. Un convecteur procure une chaleur irrégulière. Un chauffage à panneau rayonnant offre une chaleur homogène dans toute la pièce, avec moins de brassage d’aire. Un radiateur chaleur douce, diffuse sa chaleur dans toutes les directions, il chauffe la pièce de manière encore plus homogène. Ici, pour notre démonstration, nous choisirons un chauffage de type panneau rayonnant. Si l’appareil est installé en remplacement d’un appareil existant, regarder la puissance de l’ancien. Sinon calculez le volume de la pièce et multipliez le par 50 watts pour un logement antérieur à 1974, par 40 watts si votre logement a été construit entre 1974 et 1982 et par 35 watts pour une habitation postérieure à 1982 . Si vous souhaitez un calcul plus précis de vos besoins en chauffage, un professionnel peut réaliser un bilan thermique prenant compte de toutes les caractéristiques de votre logement.

Implantation

Un appareil de chauffage doit être installé en respectant certaines distances minimales : 180 mm libre par rapport au sol, 150 mm au dessus, 100 mm latéralement et 750 mm frontalement. Pour être installé dans une salle de bain, le chauffage doit être un modèle spécial pièces humides. Il doit comporter ces symboles. Pour des raisons de sécurité, le chauffage ne doit pas se trouver dans le volume au dessus de la baignoire ou de la douche. Le chauffage peut être installé à côté de la baignoire ou de la douche si les commandes de l’appareil se situent à plus de 60 cm de celles-ci, afin qu’une personne prenant un bain ou une douche ne puissent pas les manipuler. Les appareils ne doivent pas être installés dans un courant d’air qui risqueraient de perturber sa régulation.

Outillage

voir ci-contre

Pose

Coupez le courant avant toute intervention sur l’appareil. Les appareils sont livrés avec un support mural qui sert de gabarit de pose. Pour éloigner le chauffage du mur, certaines marques proposent de placer une entretoise entre le support et le radiateur. Posez la patte d’accrochage au sol. Vérifiez à l’aide d’un niveau son horizontalité. Si il n’est pas tout à fait horizontal, ajustez le et pointez les trous, ceux-ci donne la position de fixations inférieures. Remontez la patte d’accrochage en faisant coïncider les trous précédemment repérés afin de pointer les deux trous restants. Procédez au perçage et à la mise en place des chevilles. Montez le support Avant de serrez les vis à fond, ajustez son horizontalité à l’aide d’un niveau à bulle.

Raccordement

L’installation doit être faite conformément aux norme NFC 15100 (reportez vous à celle-ci si vous souhaitez plus de détails). L’appareil doit être alimenté en 230 volts.Le raccordement au secteur s’effectue par l’intermédiaire d’un boîtier de raccordement, jamais par une prise électrique. L’appareil est livré avec un câble 3 fils :

  • Marron : phase
  • Bleu : neutre
  • Noir : fil pilote

Le fil pilote sert à relier l’appareil à une centrale de programmation. Dénudez les fils. Raccordez le marron avec le rouge. Et le neutre bleu avec le bleu. Cet appareil est de classe 2, il n’a donc pas besoin de terre. Refermez le boîtier, sans oublier de passer le câble dans le serre câble. Dans les locaux humides comme les salles d’eau et les cuisines, il faut installer le boîtier de raccordement à au moins 25 cm du sol. Fixez le radiateur en l’enclenchant par le bas. Soulevez le radiateur pour accrocher les fixations hautes. Verrouillez.

Réglages

Lors de la mise en service de l’appareil, vous devez régler les température « confort » et « éco » que vous souhaitez.

Température de confort

La température de confort est celle que vous souhaitez obtenir lorsque vous vous trouvez dans votre habitation. Pour régler la température de confort, baissez la température de la pièce en ouvrant la fenêtre. Positionnez le commutateur de gauche sur « soleil ». Fermez la fenêtre et mettez le thermostat au maximum. Le voyant rouge de chauffe s’allume. Quand la température souhaitée (par exemple 20°C) est atteinte (vérifier avec un thermomètre), tournez le thermostat vers la gauche, jusqu’à ce que le voyant s’éteigne.Ne plus toucher au thermostat, il fera toujours20°C. C’est la durée du chauffage qui variera en fonction de la température extérieure.

Température éco

C’est la température souhaitée pendant les périodes d’inoccupation de la pièce. Il est conseillé d’utiliser ce mode pour les périodes d’absences supérieures à 2 heures. Positionnez le commutateur de gauche sur « lune », le panneau rayonnant se met en mode Eco, le voyant « lune » s’allume. Régler la molette du milieu sur la température souhaitée (généralement une graduation de moins que le réglage confort).

Programmation par cassette

La programmation permet de réaliser des économies importantes. La programmation s’effectue par cassette.

Actionnez les picots pour choisir, heure par heure et jour par jour la température que vous souhaitez, confort ou éco. Une fois tous les réglages effectués, dévissez le cache et insérez la cassette au dos de l’appareil. L’appareil muni de la cassette programme commandera les autres appareils par l’intermédiaire du fil pilote (-noir).

Le chauffage de la maison peut être organisé en zone :

  • zone de nuit pour chauffer les chambres
  • zone de jour pour chauffer le salon et la cuisine.

Conseil d’utilisation

Il est inutile de mettre l’appareil au maximum, la température de la pièce ne montera pas plus vite. Lorsque vous aérez une pièce, couper l’appareil en mettant le commutateur de gauche sur stop. Si vous vous absentez moins de 2 heures, laissez l’appareil en mode confort. De 2 heures à 24 heures d’absence, mettez le en mode éco. Plus de 24 heures ou l’été mettez le mode hors-gel. Plusieurs appareils dans une même pièce donne une température homogène sans augmenter la consommation électrique. Evitez que les enfants s’appuient sur la façade de l’appareil. Il est interdit de couvrir ou d’obstruer totalement ou partiellement de l’appareil et les entrées d’air situées au dessous. La carrosserie de l’appareil peut être nettoyée avec un chiffon humide, mais n’utilisez jamais de produits abrasifs. Toutes les interventions à l’intérieur de l’appareil doivent être effectuée par un professionnel qualifié. Pour conserver les performances de l’appareil, il est nécessaire environ deux fois par an d’effecteur à l’aide d’un aspirateur ou d’une brosse, le dépoussiérage des entrées et sorties d’aire.

Vous pourrez ainsi profitez longtemps de votre nouveau chauffage.